PRISCA BENOIT

BIOGRAPHIE

Prisca Benoit découvre le piano à l’âge de trois ans, son talent précoce est très vite remarqué et encouragé par le grand violoncelliste Pierre Fournier. Elle commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Nice, puis entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jacques Rouvier pour le piano et Jean Mouillère pour la musique de chambre. Elle en sortira avec deux brillants premiers prix pour ensuite enrichir son parcours artistique à l’Université de Bloomington (Indiana, USA) auprès de Gyorgy Sebok.

Les Prix internationaux qu’elle remporte à Athènes (Concours « Maria Callas ») en 1990 et à Dublin en 1991 lui ouvrent les portes de grandes salles de concert telles que la salle Pleyel et le Théâtre du Chatelet à Paris, le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, Lincoln Center à New York… Soliste autant que chambriste, Prisca Benoit donne des concerts dans le monde entier avec, entre autres, l’Orchestre de Bordeaux-Aquitaine, le Capitole de
Toulouse, le National Symphonic Orchestra of Dublin, le New Japan Philharmonic, le Virginia Symphony Orchestra en Amérique, au Moyen-Orient, en Asie et en Europe. Grâce aux plus hautes distinctions des critiques et à son vaste répertoire allant de la musique baroque à la
musique contemporaine, Prisca Benoit est invitée par des festivals prestigieux (Yokohama au Japon, Midem de Cannes, Pablo Casals à Prades, Santa Fé aux USA).

Prisca Benoit aborde durant sa vie musicale pratiquement toutes les formations de musique de chambre et développe une carrière de chambriste aux multiples facettes. A deux pianos, elle donne des concerts avec de prestigieux pianistes : Aldo Ciccolini, Jean-Philippe Collard, Pascal Devoyon, Cyprien Katsaris et en particulier avec Jacques Rouvier qui sera son partenaire pendant de nombreuses années. Leur CD sur le thème de la danse est accueilli chaleureusement par la critique et les amène à jouer dans la Salle des Forces Motrices à Genève, au Festival du Luxembourg, à l’Opéra Comique et aux Invalides à Paris, aux Nuits du Suquet…. 

Depuis quelques années, elle consacre une grande partie de sa carrière à un duo de pianos avec son époux Mladen Tcholitch. Leurs débuts en Europe et aux Etats-Unis ont rencontré un grand succès. Leur premier CD des deux concertos de Mozart pour deux et trois pianos (arrangé pour deux pianos) avec le Salzbourg Chamber Soloists Orchestra sous la direction de Lavard Skou Larsen pour le Label Pavane Records vient de paraître.

Prisca Benoit partage aussi son art depuis plusieurs années avec Roland Daugareil (violon solo de l’Orchestre de Paris). Ils viennent d’enregistrer toutes les Sonates pour violon et piano de Brahms. A ce duo s’ajoutent deux autres partenaires de prédilection: Roland Pidoux et Michel Michalakakos avec lesquels elle grave les Quatuors et le Quintette de Brahms. 

Reconnue par d’autres prestigieux musiciens comme une excellente chambriste, elle est alors invitée à jouer avec Jean-Jacques Kantorow, Gérard Poulet, Patrice Fontanarosa, Gordan Nicolitch, Philippe Muller, Henri Demarquette, Sophie Cherrier, Franklin Cohen, Jean Ferrandis (avec lequel elle édite un CD pour le MIDEM de Cannes).

Prisca Benoit mène tout autant une carrière de soliste et enregistre parallèlement une discographie comprenant les Sonates de Scarlatti et un Récital Mozart, acclamés par les critiques tant en France qu’à l’étranger. En 2014, ses débuts très remarqués en Amérique avec le Virginia Symphony Orchestra l’amènent à signer pour trois saisons consécutives de concerts et à enregistrer en LIVE un CD du Concerto de Schumann et du Concerto de Chopin en fa mineur, sous la direction de JoAnn Falletta pour le Label Pavane Records. La sortie du cd est prévue en 2022.

Prisca Benoit consacre aussi une grande partie de son temps à la pédagogie pour laquelle elle voue une véritable passion. Jacques Rouvier la nommera très jeune son assistante au CNSM de Paris où elle enseignera de 1991 à 2020. Depuis elle est professeur de piano au Conservatoire de Musique de Genève.

De prestigieuses institutions musicales l’invitent aussi à donner des master classes dans le monde entier (au Japon pour le centre Yamaha, au Mozarteum en Autriche, à Tainan University à Taiwan, à Cleveland State University, Schenendoah University, Bowling green University, James Madison University, Music faculty of Roanoke aux USA. Elle enseigne aussi
dans de nombreuses académies d’été (Nice, Biarritz, Courchevel, Cagliari…).

Une autre de ses convictions profondes concerne le domaine de la musique et la médecine pour lequel elle s’est associée à l’éminent neurologue Kamal Chémali, directeur du Centre de Musique et Médecine de Sentara en Virginie (USA) et dont elle a été artiste en résidence pendant dix ans. Ils donnent pendant ces années de partenariat, des conférences concerts dans le monde entier afin de sensibiliser le grand public quant aux effets de la musique sur la santé, tout en participant au développement de la recherche.